À la rencontre de Jennifer Hart-Smith

"Créer de ses mains et se reconnecter à la matière" c'est ce qui passionne Jennifer Hart-Smith.
C'est la curiosité, l'envie d'apprendre de soi-même et la passion des belles choses qui ont mené Jennifer sur le chemin de l'entrepreneuriat.
Graphiste, pâtissière-naturopathe fondatrice de Tookies, elle est l'auteure de plusieurs ouvrages et créatrice d'une nouvelle gamme d'épicerie. Elle nous a fait l'immense plaisir de partager son talent fou en co-créant avec Anne-Sophie Nardy notre livre de recettes et de remèdes maison à base de plantes sauvages WILD THERAPY.
Jennifer est l'une de ces femmes inconditionnellement passionnées et inspirantes par leur façon d'entreprendre à leur manière.  Elle a gentiment accepté de nous raconter son parcours et nous partager quelques moments de sa vie de femme entrepreneur.

Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Je suis Franco-Australienne et je fais partie de la génération des reconvertis qui changent facilement de vie. Graphiste en entreprises puis pâtissière, j'ai suivi un cursus de naturopathie au cenatho et une mention complémentaire en phytologie qui a nourri ma pratique et mon travail aujourd'hui.

Mon activité est assez diversifiée. J'ai actuellement un service traiteur qui fonctionne au ralenti avec la crise du Covid, je suis également auteur de plusieurs ouvrages. Je viens de lancer une gamme d'épicerie et un magazine en autoédition qui parle de cuisine, de pâtisserie et de naturopathie avec une dimension plus locale et inclusive des terroirs.

Comment t'est venue cette idée de te lancer dans l'entrepreneuriat ?

La naissance de mon premier enfant m'a permis de me recentrer sur mes besoins et désirs. Il m'a été difficile de retourner travailler comme avant devant un écran. J'avais envie de créer autrement, pour moi-même, de mettre mon énergie et ma soif de travail à mon propre service. J'avais envie aussi de me reconnecter avec la matière, le manuel. La pâtisserie offrait des qualités similaires au graphisme : 'rigueur, esthétisme, beauté mais aussi plaisir'. La naturopathie s'est greffée en parallèle plus tard pour apporter la notion de sens. Créer une entreprise s'est faite de manière organique, j'ai appris en faisant et en me trompant aussi. J'ai mis 3 ans à bien me structurer et à en vivre. 

 

Comment concilies-tu ta vie de maman avec le rythme de femme entrepreneur ?

Aujourd'hui j'ai trouvé un véritable équilibre. Mais longtemps, les trois premières années de l'entreprenariat, la frontière entre la vie perso et pro était très poreuse. Mes enfants sont aussi arrivés en même temps que ma reconversion et l'entreprenariat. Parfois je regarde en arrière et je ne sais pas comment on a fait pour jongler avec tout cela... Avec le recul, je pense que j'ai privilégié la vie d'entrepreneur avant la vie de famille dans les débuts.

Aujourd'hui, j'ai quelques regrets, mais des regrets sains qui m'ont permis de réajuster le tir et de consacrer plus de temps à mes enfants. Savoir dire 'non' aux sollicitations extérieures, structurer mon temps, mettre des frontières entre le pro et le perso est essentiel à l'équilibre personnel et familial. Mais lorsqu'on est passionné, ça déborde facilement. Je reste vigilante.

Quelles sont les petites choses dans lesquelles tu trouves ton bonheur et ton inspiration au quotidien ?

Passer du temps avec ma famille à la campagne, cueillir, prendre du temps seule en Aveyron.

Un mot pour celles qui souhaiteraient se lancer?

Ne réfléchissez pas trop avec votre tête :)

 

Ecrire un commentaire